5 vins (natures et bios) pas chers et dispo à la SAQ

by 5 Avr, 2019Vino To Go

Chaque semaine, notre sommelier Alex Trudeau te suggère un vin nature ou bio entre 15$ et 30$ pour accompagner tes apéros, soupers ou festivités du weekend! Voici les bouteilles que nous avons présentées au courant du mois de mars, la plupart sont encore disponibles à la SAQ. Faites vite pendant qu’elles sont sur les tablettes, il s’agit de petits arrivages!

La suggestion Vino To Go est présentée tous les vendredis sur notre compte Facebook et Instagram. Le récapitulatif du mois est disponible sur le site et dans nos Instastories à la une.  

Giovanni Menti, Riva Arsiglia 2016

[  Blanc • Vin d’exploration • 28,10$ ] Cette semaine, on vous propose un vin blanc déroutant, remplie de texture et d’une complexité qui fait réfléchir… Tout ça pour (28,10$)! Le domaine familial Giovanni Menti est installé tout juste à l’est de Vérone 🇮🇹, sur les collines de Gambellara. Chez les Menti, on fait du vin au plus près du raisin, en tenant compte du calendrier lunaire aka la biodynamie (un terme très en vogue) ! Vignerons rebelles, leur slogan non officiel est : “Vino Volutamente Declassato”. Ça veut dire qu’ils suivent leurs propres règles, sans se soucier du système des vins d’appellation. Pour eux, ce qui compte c’est de faire parler les sols volcaniques à travers ce cépage local qu’est la Garganega. Il en résulte un vin fascinant, qui changera de visage plusieurs fois après l’ouverture. Le nez rappelle les herbes sauvages, mais aussi des arômes plus riches comme une compote de pommes remplie d’épices douces. La bouche est ample, avec une force minérale apportant beaucoup de longueur. C’est un vin qui mérite un beau plat : Ravioli maison farcies de ricotta, courges et romarin. Faites comme les Menti, travaillez avec vos mains et surtout, prenez votre temps !

SAQ

Casa Rojo, Enemigo Mio

[ Rouge • Vin de soif • 23,75$ ] Après le vin plus sérieux de la semaine dernière, c’est le temps pour quelque chose de “easy going” et un peu plus abordable (23,75$). Partons dans un pays où l’industrie vitivinicole y joue un rôle important depuis des lunes : L’Espagne! On y fait vraiment de tout, et ce, en utilisant presque toute l’étendue du pays. En fait, l’Espagne trône au sommet pour le nombre d’hectares de vignes plantées. Avec ses nombreux climats, ainsi qu’une variété de cépages impressionnante, c’est parfois difficile de s’y retrouver… même pour un sommelier! L’équipe de Casa Rojo, qui est derrière ce vin, s’est donné pour mission de représenter les meilleurs terroirs de l’Espagne viticole en utilisant les cépages locaux. Enemigo Mio provient des terroirs de Jumilla, dans la portion sud-est du pays. Là-bas, il fait très chaud et c’est sec. Ça tombe bien parce que le Grenache Noir et le soleil, ça fait un! Ce vin est très charmeur, c’est une bombe de fruits ! La bouche est gourmande, sans tomber dans la lourdeur. Parfois, le grenache donne des vins un peu “too much“ mais rassurez-vous, ça reste très glouglou. On sent également une dimension florale et épicée qui accompagne très bien le côté plus solaire du vin. Avec un liquide aussi méditerranéen, pas le choix d’y aller avec un carré d’agneau à la provençale!

SAQ

Graci, Etna Rosso

[ Rouge • Vin du repas • 29,85$ ] Puisque je vous partage la sélection de cette semaine depuis les plages volcaniques du Nicaragua, il allait de soi de vous présenter un vin volcanique! C’est dans le nord-est de la Sicile que se dresse le mont Etna, un volcan toujours en activité! Bien qu’une éruption impromptue représente une menace pour les vignerons de l’endroit, la tentation de faire du vin sur ses pentes est grande! C’est un endroit unique au terroir assez complexe. Les vieilles vignes indigènes y poussent jusqu’à 1000 mètres d’altitude sur différents versants et types de sols volcaniques. L’Etna, c’est un vignoble alpin dans une zone méditerranéenne. Cette cuvée d’Alberto Graci (est parfaite pour s’initier au Nerello Mascalese, le cépage roi des environs. On le compare souvent au Pinot Noir, mais je dirais qu’il a un côté plus bad boy. Ses tannins sont affirmés, ce qui assèche un peu le palet en plus de ressentir une acidité transperçante. C’est un style d’Etna Rosso qui possède beaucoup de chair autour de l’os, il est intense, mais très équilibré. Ça sent bon les fruits rouges, l’orange sanguine, l’anis étoilé et la violette. Il y a aussi un côté terreux, voire même fumé, pour ajouter du mystère au plaisir! C’est définitivement un vin avec lequel on veut manger des viandes grillées comme une pièce de boeuf ou de veau. ATTENTION : Sortie précoce du BBQ à prévoir!

SAQ

Gino Pedrotti, Nosiola

[ Orange • Vin d’apéro • 26,35$ ] Pour cette semaine, continuons notre voyage italien. On se déplace dans le nord-est du pays, dans une vallée moins connue, mais qui en vaut largement le détour : le Trentino et ses imposantes montagnes, les Dolomites! Il n’y a pas seulement que la provenance de ce vin qui sort des sentiers battus, mais aussi sa méthode d’élaboration…OUI, c’est notre première suggestion de vin ORANGE, enfin!!! Pour vous donner soif, mais aussi pour vous expliquer rapidement le pourquoi du comment des vins orange. Premièrement, c’est un style de vin fait à partir de cépages blancs. Au lieu de presser la vendange avant les fermentations, comme pour l’élaboration des vins blancs, le vigneron laissera jus et peaux ensemble. C’est cette fameuse macération pelliculaire qui est responsable d’un transfert de couleur, d’arômes typés et de tannins que l’on retrouve dans les vins orange. Ici, on retrouve un style d’orange très délicat, donc parfait pour une première date avec ces fameux vins en vogue. Cette cuvée est élaborée par la famille Pedrotti, tout petit domaine qui fait partie du regroupement « I Dolomitici » qui rassemble l’élite des producteurs de vins de terroirs dans le Trentino. Vous l’avez peut-être déjà deviné, c’est fait avec un cépage local que personne ne connait : la Nosiola! Le produit final est élégant, voire même féminin. C’est floral, avec un côté rappelant le miel et les amandes. C’est un vin rempli de fraîcheur avec une légère structure tannique, ce qui contribue à la fin de bouche avec un apport de texture. S’il vous paraît un peu gêné à l’ouverture, n’hésitez pas à le mettre en carafe! À boire en mode après-ski, avec des fromages et pourquoi pas une terrine de foie gras!

SAQ

A.A Badenhorst, The Drifter

[ Rouge • Vin de party • 18,30$ ] On se dirige dans l’hémisphère sud pour le vin de cette semaine, plus précisément en Afrique du Sud. J’avais vraiment hâte de vous présenter un des produits de André Adriaan, alias Adi, Badenhorst. C’est un gros gaillard qui semble être une force de la nature et ses vins sont à son image: bourrés d’énergie, avec une joie de vivre, qui se transmet par une buvabilité déconcertante. Son domaine est implanté dans le Swartland, région de vignerons rebelles isolée dans les terres au nord de Cape Town. Pour faire une comparaison rapide, c’est un endroit qui s’apparente un peu à la Vallée du Rhône, par ses types de sols et la majorité des cépages qui s’y plaisent. Ici, le Cinsault vole la vedette de cette cuvée The Drifter. C’est un vin qui se tien bien, avec de la colonne et une saprée belle prestance. On y retrouve aussi plusieurs couches d’arômes, comme la cerise croquante et la pomme grenade, avec des touches florales et de poivres. Tout ça pour (18,30$) SAY WHAT?! À boire en mode festif, avec des amis autour d’une fondue chinoise. Mon conseil : prévoyez plus qu’une bouteille!

SAQ

VINO TO GO -> tous les vendredis sur notre Instagram @1ou2cocktails
Suivez Alex sur Instagram : @alextrud86


Cette chronique n’est pas commanditée. 
La sélection des produits en vedette est faite selon l’opinion et les coups de coeur de notre sommelier.
Photos : @1ou2cocktails
illustration : Max Coubès

 

Soif de lecture…


 

@1ou2cocktails | #1ou2cocktails