Low ABV : parce qu’on aime avoir des options

by | 6 Mar, 2017 | Approfondir

Boire des cocktails sans finir trop cocktail, est-ce que cela résonne quelque chose en vous? Moi, j’aime bien l’idée!

«Low ABV» signifie low alcohol by volume, un cocktail low ABV est donc un cocktail léger. Attention, ça ne veut pas dire diminuer la quantité d’alcool d’une recette, par exemple, verser une demi once de vodka au lieu d’une once. C’est plutôt d’utiliser des produits à faible degré d’alcool comme les vermouths, les amari, les sherries et les liqueurs.

L’avantage avec les cocktails low proof, c’est de pouvoir en consommer plus avant de ressentir les effets de l’alcool. Ils sont aussi complexes et savoureux, mais ils promettent des hangovers moins difficiles… Si bien sûr, on a su s’arrêter à temps!

Une tendance en pleine expansion

Dans les dernières années, les gens sont devenus beaucoup plus soucieux de leur santé; on mange mieux, on bouge plus, on fait plus attention. La tendance low ABV répond donc à ce désir de consommer moins d’alcool au quotidien. Si les puristes coupent dans tout, les autres cherchent des options. Et en voilà une qui fait du sens!

On ne peut pas non plus passer sous silence la montée en force des vermouths et amari qui explique peut-être aussi cette migration vers le low proof. Pour le consommateur, c’est une merveilleuse façon de découvrir ces catégories d’alcool et pour les bartenders, c’est l’occasion de se réinventer et d’explorer.

D’ailleurs, quelques bars de la métropole ont déjà emboité le pas, proposant fièrement des options low ABV sur leur carte cocktail comme le Coldroom , le 4e Mur, le Bishop & Bagg, Le Lab et prochainement le Nexus Smartbar.

Les situations qui s’y prêtent

Tiens, disons que tu as un 5 à 7 obligatoire avec un client, mais que tu dois performer à une réunion le lendemain… BAM! Situation parfaite pour commander un cocktail low ABV.

Oui, tu peux aussi opter pour une bière et arriver au même résultat, mais maintenant qu’on sait que ça existe et qu’en plus c’est trendyPourquoi s’en priver?

Le low ABV peut également devenir l’allié de tes rendez-vous galants. Ça délie la langue, mais ça ne te fait pas perdre le contrôle. Quand vous serez rendu à votre quatrième cocktail, ai-je mentionné que c’était une bonne date? Vous serez surement ravi d’être encore capable de prononcer son nom correctement.

Bref, ça se porte bien à toutes sortes d’occasions comme le day drinking, les après-midi au bord de la piscine, les soirs de semaine, aux diètes pas trop strictes, etc. Par contre, ça ne veut surtout pas dire en boire 15 dans une veillée et penser qu’on est apte à prendre le volant… Ça, c’est non!

Cocktails low ABV célèbres

L’Aperol Spritz, vous le connaissez bien celui-là! Chouchou des terrasses, l’Aperol Spritz est composé d’Aperol (liqueur amère, 11%), de Prosecco (entre 10,5% et 12%) et de soda.

Photo : Emily Salomon

L’Americano est un classique italien, à ne pas confondre avec le café du même nom. Ce cocktail léger est une combinaison de Campari (liqueur amère, 25%),  de vermouth (entre 16% et 18%) et de soda.

Photo : 1 ou 2 Cocktails

Le Pimm’s Cup quant à lui est un savoureux mélange de Pimm’s No. 1 (boisson alcoolisée anglaise à base de gin, 25%), de concombre, de ginger ale et de menthe.

Photo : Jatoba

Pour découvrir d’autres tendances cocktails, consultez notre article Les tendances cocktails pour 2017


Crédit photo de couverture : 1 ou 2 Cocktails

 

Soif de lecture…


 

@1ou2cocktails | #1ou2cocktails